abestir


abestir
I.
ABESTIR. Voy BESTE.
II.
Abestir. s'abestir. Rabestir. v. n. Devenir beste; comme. Il ne fait tous les jours qu'abestir. il rabestit. il s'abestit.
III.
Abestir. Est aussi actif. Faire devenir beste; Le vin l'a tout abesti.

Dictionnaire de l'Académie française . 1964.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abêtir — (a bê tir ; quelques uns disent a bé tir) 1°   V. a. Rendre bête. Une crainte perpétuelle abêtit l esprit. •   Cela vous fera croire et vous abêtira, PASC. Moyens, I. •   Ils n ont songé [le roi et Mme de Beauvilliers], s écriait il [le duc de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • abêtir — [ abetir ] v. tr. <conjug. : 2> • v. 1360; de 1. a et bête ♦ Rendre bête, stupide. ⇒ abrutir, crétiniser. « Le fatras qu on impose aux écoliers pour les abêtir et les étioler » (Loti). Pronom. Il s abêtit de jour en jour. ⊗ CONTR. Éveiller …   Encyclopédie Universelle

  • abrutir — [ abrytir ] v. tr. <conjug. : 2> • 1541; de à et brute 1 ♦ Vx ou littér. Rendre semblable à la brute, dégrader l être pensant. « La débauche avait abruti son esprit » (Rousseau). ⇒ altérer, 1. dégrader. 2 ♦ Rendre stupide. ⇒ abêtir,… …   Encyclopédie Universelle

  • assagir — (a ssa jir ) 1°   V. a. Rendre sage. L âge assagit les jeunes gens. Les afflictions assagissent ordinairement les hommes. 2°   V. n. Devenir sage.    Ce verbe a vieilli ; c est dommage ; et bien employé il pourrait renaître. HISTORIQUE    XVe s.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.